Lamarga

Extremo

In Cuadernomar, Mis libros on 23 janvier 2009 at 5:22

La que tiende sabanas en el techo vecino

y espanta el gris de las chimeneas

la vieja sorda de cualquier piso frío

que sacude migajas o alisa las prendas blancas,

cualquiera de ellas, espera mi compañía.

Si me cuido, llegaré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :